Présentation

Séminaire de réflexion sur l’accueil, la formation et l’insertion des publics  migrants

Laboratoire ICAR et Labex ASLAN

                   logoI_CAR_v2.gif  LumiereLyon2_rvb.png  logo_aslan.png

 

Responsable : Véronique Rivière (veronique.riviere@univ-lyon2.fr)

 

Quelle est la thématique du séminaire MILAFI ?

L’activité migratoire observable actuellement sur le territoire français conduit les autorités publiques et les acteurs de la vie civile à accélérer ou repenser l’accueil et la formation des personnes qui arrivent, en vue de leur insertion dans la société française. A côté des politiques publiques (par exemple la formation linguistique dans le cadre du Contrat d’Intégration Républicaine) qui répondent très partiellement aux besoins d’accueil et de formation, des initiatives plus territoriales ou associatives semblent de plus en plus nombreuses et diverses.

Le secteur de la formation linguistique et culturelle et de l’enseignement du français comme langue seconde pour les adultes réfère à une variété de contextes et de dispositifs (cours de FLE OFII, Français Langue Professionnelle, Ateliers Socio-Linguistiques, Compétences Premières, Préparation aux études universitaires, etc.) et se trouve néanmoins souvent minoré face à une préoccupation légitime des professionnels de faire exercer les droits des personnes ou face à une certaine pression institutionnelle et politique d’insertion économique des publics migrants.

Sans mettre en opposition ces préoccupations, la finalité du séminaire est de tenter de faire mieux connaitre à toute personne intéressée par ces contextes d’intervention, les enjeux et les pratiques langagières et formatives existantes dans le champ de l’accueil et de l’insertion des publics migrants, en particulier adultes.

Par ailleurs, les publics accueillis et leurs besoins interrogent aujourd’hui les manières de communiquer  et de transmettre la langue et la culture et les modalités didactiques et pédagogiques de formation, et par voie de conséquence les domaines de recherche qui s’en saisissent, comme la didactique des langues par exemple. La trajectoire socio-scolaire, l’expérience de vie antérieure au départ, les conditions de vie et le statut précaires, les séquelles multiples du trajet migratoire, les répertoires langagiers des personnes ou encore le projet d’installation et d’insertion sont autant de facteurs (parmi bien d’autres) nécessitant de la part des formateurs et acteurs accueillant et formant, d’interroger ce qu’il y a lieu de transmettre pour que ces personnes trouvent ou retrouvent en France le pouvoir d’agir sur leur vie et deviennent à leur tour acteur de la société, et donc d’interroger ces formes de transmission. Doivent-elles ou peuvent-elles être renouvelées ? À quelles conditions ?  Quel rôle peuvent jouer des modalités de transmission plus proches de la médiation sociale ? Quelle ingénierie didactique privilégier ? Comment prendre en compte les conditions de vie et d’apprentissage des personnes, mais aussi leur répertoire langagier ? Quel rôle donner aux technologies numériques ? Autant de questions auxquelles le séminaire tentera de répondre grâce à des interventions et éclairages divers (chercheurs, doctorants, professionnels, institutionnels, étudiants) et pluridisciplinaires (sciences du langage, sciences de la formation, sciences sociales, psychologie de l’apprentissage, droit, etc.).

 

Ce séminaire s’inscrit dans les activités du Laboratoire d'Excellence ASLAN  (Labex « Advanced Studies on LANguage complexity » ou Etudes avancées sur la complexité du langage) porté par l’Université de Lyon dans le cadre du programme national « Investissements d’avenir ». Il est en particulier porté par l'axe Formation du Labex.

 

A qui s'adresse le séminaire MILAFI ?

Le séminaire MILAFI se veut un lieu d’échanges et de diffusion scientifiques entre le monde académique et universitaire et le monde professionnel et associatif.

Il s'adresse ainsi aux chercheurs, étudiants et doctorants intéressés par la problématique de l’accès à la langue française des publics migrants. En particulier, il est étroitement lié à  au Master FLE, Parcours Français Langue d’insertion, Français langue Professionnelle de l’université Lyon 2.

Mais il s’adresse également aux professionnels (formateurs, chargés d’insertion, enseignants, coordinateurs de programme de formation, décideurs institutionnels) du secteur de la formation linguistique et culturelle des adultes allophones et de l’insertion.

Le séminaire se veut un lieu d’échanges, un lieu de formation et d’information. Il sera dans la mesure du possible thématique et visera dans sa première année à délimiter quelques problématiques didactiques, sociolinguistiques et communicationnelles et à définir des pistes d’action (projet de recherche, projet d’ingénierie, colloque, etc.) mobilisant les étudiants des formations mentionnées ci-dessus et certains acteurs de terrain.

Personnes connectées : 1 Flux RSS